L'âne des Pyrénées, standard d'une ancienne race locale

L'âne des Pyrénées est une ancienne race locale, dont le standard a été défini à partir de cartes postales anciennes, de gravures et de manuels d'hippologie des siècles passés.

Ce standard, officialisé par le ministère de l'agriculture en 1997, décrit avec précision les caractéristiques idéales de chaque partie du corps de l'animal.

La tête de l'âne des Pyrénées : la face est assez large et sèche, le profil est droit ou mieux, concave. Les oreilles sont longues, portées fièrement en avant, implantées au sommet du crâne, garnies de duvet parfois débordant.

La bouche est large, au lèvres fermes, les naseaux sont bien ouverts. L'oeil est expressif, vif, grand et à fleur de tête.

Seuls ont droit à la dénomination âne des Pyrénées les animaux inscrits au stud-book (livre généalogique), soit au titre de l'ascendance, soit à titre initial par un jury représentant l'association et les Haras nationaux. Ces animaux sont alors munis d'une puce électronique, implantée dans les muscles de l'encolure, qui permet une identification certaine avec un lecteur spécifique. Ils ont un certificat d'origine établi par les haras nationaux sur lequel sont spécifiés la mention « âne des Pyrénées » et, lorsqu'il s'agit d'un animal issu de parents reconnus, les ascendants.

On peut distinguer deux types d’ânes des Pyrénées : 

  • le type catalan, assez haut de terre, à tendance plate et anguleuse,

  • le type gascon, de taille plus modeste avec des formes plus arrondies et harmonieuses.


Standard de l'Âne des Pyrénées - ICI - page 7  

source : Haras Nationaux

www.haras-nationaux.fr/information/reglementation/races-et-stud-books/reglements-de-stud-books.html


Vous aimez cette page ? Partagez-la !